J’étais dans l’avion, de retour du Congrès des Verts à Caen, quand la nouvelle de la mort de Mandela a été rendue publique.

Le 5/12 même au soir, pendant la réunion de notre association OPAP (Oxygène pour Pointe-à-Pitre), nous avons marqué une minute de silence en hommage à ce grand Homme.

Plutôt que de publier un communiqué, comme l’ont fait certains pour tenter vainement de récupérer un peu de son aura dans une démarche politicienne de bas étage, nous nous sommes inclinés spirituellement, dans la discrétion et le recueillement, face à l’œuvre et la mémoire de Nelson MANDELA.

A titre personnel, je peux affirmer que mon engagement et mon tempérament de militant portent indubitablement l’empreinte de Nelson MANDELA.

L’admiration que les gens de ma génération lui ont vouée, pendant et après son incarcération, est indélébile.

Je garderai à jamais, de ce Frère et Confrère Avocat et Militant des Droits de l’Homme, cette leçon, entre autres: Ne jamais dévier de son idéal. Oui au compromis, Non à la compromission ! Quand on a une conviction et qu’elle est juste et légitime, elle finit toujours par prospérer. J’en ai fait ma devise.

Que son âme repose en paix.