Après 15 années d’exercice en qualité de Porte parole du parti Les Verts, devenu Caraïbe Ecologie - Les Verts, je crois avoir donné le meilleur de moi-même, pour faire entendre la voix de l’Ecologie.

Nombreux signes montrent aujourd’hui un affaiblissement certain de la participation politique : les effectifs des partis politiques décroissent et vieillissent, tandis que leurs éventuels succès électoraux sont entachés de l’impact de l’abstention.

En ce sens, l’abstention participe à l’affaiblissement de la légitimité du pouvoir politique issu des urnes, dès lors qu’elle facilite le maintien au pouvoir de personnes élues par une minorité de l’électorat, mais qui nous représentent, aménagent et administrent le pays.

Les partis subissent les effets négatifs de la «politique politicienne» et vivent donc une véritable crise de légitimité.



Toutefois s’il y a rejet par les citoyens de la politique « politicienne », il ne semble pas y avoir une baisse d’intérêt pour le politique, en tant que gouvernement de la société.

Plus qu’un rejet de toute forme d’action politique, c’est un désintérêt pour la politique telle qu’elle se fait aujourd’hui qui se manifeste.

Plutôt que de déclin, c’est d’une mutation de la participation politique qu’il s’agit.

L’inadaptation de l’offre politique à la société actuelle suscite, non seulement l’abstention, mais une véritable hostilité à l’égard du jeu politique et des hommes politiques, voire même du système politico administratif.

Aujourd’hui, face à la crise multiforme, tout particulièrement à la crise de la démocratie représentative, je ressens le besoin de m’ouvrir à d’autres thématiques incluant certes, l’écologie, mais qui ne s’y limitent pas.

Je souhaite m’engager, au-delà d’un quelconque cadre partisan, à réhabiliter la politique et à susciter l’engagement du plus grand nombre de mes concitoyens.

Dans cette démarche, je n’entends me soumettre au dogmatisme d’aucun parti, d’aucune chapelle.

C’est pour cela que je préfère, pendant cette nouvelle année 2013, jouir de ma liberté de parole, pour éviter que les propos que je pourrais tenir ne soient perçus comme la parole de Caraïbe Ecologie - Les Verts.

Néanmoins, membre du bureau de CELV, je reste Vert et Vertical !!!

Pointe-à-Pitre, Février 2013 Harry J. DURIMEL