Harry Jawad DURIMEL
Conseiller Municipal
10, Rue de Nozières
97 110 POINTE-à-PITRE

Monsieur le Maire de Pointe-à-Pitre
Hôtel de Ville
97110 POINTE-A-PITRE

Monsieur le Maire,

Il m’a été donné de constater que les débats du conseil Municipal de Pointe-à-Pitre étaient filmés puis rediffusés sur la chaîne « CANAL 10 ».

C’est un bon outil de démocratie participative, dans la mesure où il permet aux citoyens de suivre comment s’élaborent les politiques publiques, de connaître les coûts, les avantages et inconvénients de tel ou tel projet, et d’apprécier le travail de leurs élus.

Malheureusement, des téléspectateurs ont attiré mon attention sur un procédé qui s’apparente à de la censure, dans la mesure où, à deux occasions, le reportage télévisé avait été coupé dès lors que j’intervenais, ou il passait carrément sous silence, mes observations ainsi que celles d’autres membres de la minorité au Conseil Municipal.

Renseignements pris auprès de « CANAL 10 », il appert que la Ville de Pointe-à-Pitre paye pour une certaine durée d’enregistrement et de diffusion de ses conseils municipaux et que c’est en accord avec la municipalité que les coupes sombres seraient opérées.

Si l’on peut comprendre le souci d’économie qui pourrait justifier cette option de diffusion partielle de nos débats, il est par contre inconcevable que la minorité du Conseil Municipal fasse les frais d’une telle mesure.

Pour ma part, respectueux des règles démocratiques, je n’entends pas me laisser réduire au silence par un quelconque stratagème, ni accepter que les fonds publics financent la propagande du PPDG et de ses alliés, tout au long de la mandature.

Parallèlement à la présente, j’interroge le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) sur la légalité de ce système d’enregistrement et de rediffusion sélectifs des débats du Conseil Municipal.

Connaissant votre opposition à toute discrimination, je ne doute pas que je trouverai dans votre réponse, des explications rassurantes.

Dans l’attente, je vous prie de croire, Monsieur le Maire, à l’assurance de mes sentiments distingués.

Pointe-à-Pitre le 17 avril 2011

Harry Jawad DURIMEL