A la maison

- Pensez aux économiseurs d'eau pour vos robinets (environ 6 euros : magasins de bricolage ou internet). Ils ne changent pas le confort d'utilisation et permettent une économie de 50 % en moyenne.

- Fermez bien vos robinets et réparez les fuites. Pour repérer ces dernières, notez les chiffres relevés au compteur un matin avant de partir et le soir à votre retour ; une différence entre les deux nombres indiquera une fuite invisible.

Sanitaires :
- Stoppez l'eau lorsque vous vous savonnez, vous lavez les dents (rinçage avec un verre) ou vous rasez.

- Préférez la douche au bain. Un bain = 150 et 200 L d'eau, une douche = 60 à 80 L. Certaines douchettes réduisent encore cette consommation.

Encore mieux :
- Mettez un seau dans votre baignoire ou votre bac à douche et plutôt que de laisser filer l'eau qui n'est pas encore à bonne température, versez-la dans le seau. Vous aurez rapidement de quoi arroser quelques plantes, rincer la baignoire, vos sols, ou remplir le réservoir de la chasse d'eau etc.
- Stopper l'eau le temps du savonnage (certaines douchettes sont équipées pour cela)
- Bricolez la cuve de remplissage des WC : une brique, ou bien une ou deux petites bouteilles remplies d'eau dans la cuve des WC pour réduire la consommation par tirage.

Cuisine :

- Laissez une cuvette dans l'un des bacs. L'eau utilisée sans produit (rinçage de fruits et légumes etc...) pourra servir à l'arrosage des plantes assoiffées.

- Lorsque vous faites la vaisselle à la main, remplissez les deux bacs d'eau (un pour le lavage, l'autre pour le rinçage) au lieu de laisser couler l'eau.

- Faites tourner le lave linge et le lave vaisselle uniquement lorsqu'ils sont pleins ou alors utilisez la fonction "demi-charge" si elle existe sur votre appareil.

Au jardin

- Arrosez le soir, juste avant la tombée de la nuit, lorsque l'évaporation est minimale.

- Binez régulièrement la terre pour la rendre plus meuble et faciliter l'absorption de l'humidité de la nuit et de la rosée.

- Paillez la terre, c'est-à-dire recouvrez-la de débris végétaux (compost, tontes de gazon, feuilles, écorces de bois) sur une hauteur de 5 cm pour réduire la température en surface et empêcher l'eau de rosée et d'arrosage de s'évaporer trop vite.

- Préférez l'arrosoir au jet si votre jardin est assez réduit, car l'écoulement de l'eau est plus lent donc la terre l'absorbe plus facilement.

- Pensez à utiliser l'eau de pluie retenue à cet effet dans une citerne ou un bidon pour arroser les plantes.

- Encore mieux : Investissez dans un système de micro-arrosage goutte à goutte basse pression qui, par le biais de tuyaux en plastique très fins, laisse s'écouler une infime quantité d'eau régulièrement à la base des plantes.